Archives par mot-clé : réseaux sociaux

3 moyens pour susciter l’intérêt d’un recruteur sur les réseaux

2

« Comment susciter l’intérêt d’un recruteur sur les réseaux sociaux?  » Cette question est un incontournable lors de nos ateliers sur l’usage des réseaux sociaux dans le cadre d’une recherche d’emploi.

En effet, les réseaux sociaux donnent aujourd’hui l’opportunité de rendre son profil visible au delà de notre cercle de connaissances « de la vraie vie ». Lorsque l’on est en recherche d’opportunité, tout l’enjeu est d’être visible des recruteurs. Sur les réseaux sociaux, il n’y a pas qu’une seule méthode mais un ensemble de règles qui – si elles sont bien mises en pratique – peuvent aboutir au résultat escompté ou du moins y contribuer.

 

Le profil avant tout…

Le profil sur des plates-formes telles que Viadeo ou Linkedin représente une vitrine de qui vous êtes et de vos compétences. Il est très fréquent de rencontrer des personnes qui considèrent le profil comme un simple CV, or ce n’est pas le cas.  Pour « booster » le profil, voici quelques règles de base :

  • une photo renvoyant une image professionnelle ;
  • des mots clés pertinents pour définir votre positionnement professionnel ;
  • un résumé pertinent et qui n’est pas un copier-coller d’une lettre de motivation ;
  • l’ajouts de médias (diaporama, liens vers des vidéos, sites internet) ;
  • cerise sur le gâteau : l’ajout de recommandations sous forme de texte réalisées par des pairs, d’anciens clients/fournisseurs ou de N+1.

Voici les grandes lignes d’un profil complet et efficace. Nous aurons certainement l’occasion d’en dire plus dans un prochain article de blog.

Par ailleurs, gardons à l’esprit l’idée qu’un profil est évolutif, donc qu’il doit être mis à jour. Sur Linkedin, par défaut vos contacts sont informés des modifications que vous faites sur votre profil. En utilisant cette fonctionnalité (mais avec parcimonie), vous pourrez vous rendre visible auprès de votre réseau.

Disposer d’un profil complet nous semble être le socle de la démarche. Inutile de chercher à attirer quiconque sur votre profil, s’il n’est pas complet ni optimisé. Cependant, disposer d’un bon profil sur les réseaux, c’est une chose, mais est-ce suffisant pour susciter l’intérêt du recruteur ?

Ensemble on va plus loin

Beaucoup considèrent que la constitution d’un profil est suffisant et qu’il n’y a rien à faire ensuite. Que nenni ! C’est là que ça devient intéressant. En effet, penser qu’un profil suffira à lui seul à faire tout le travail risque d’amener à quelques désillusions. Effectivement, si on se trouve sur un marché d’emploi « pénurique » (où il y a du travail mais pas de candidat), les chances de se faire approcher par un recruteur sont plus grandes. Mais ce n’est pas le cas pour tous. D’autres actions doivent donc être envisagées.

Un réseau social est avant tout un ensemble de personnes (et/ou d’organisations) qui se retrouvent à un endroit pour échanger, garder le contact, faire du lien, bref pour « réseauter ». Pas la peine d’être un génie en math pour comprendre que le nombre de contacts dont nous disposons sur un réseau social augmente notre capacité à entrer en relation avec d’autres. Cela augmente également la visibilité de notre profil auprès des contacts potentiels.

Connecter son profil à vos connaissances vous permettra d’être visible de leurs contacts.

Une autre stratégie consiste à s’impliquer dans des groupes (des hubs sur Viadeo). Ces groupes permettent aux membres d’un réseau  social d’échanger avec des personnes ayant les mêmes centres d’intérêt (il en existe plusieurs milliers sur LinkedIn). En faisant quelques recherches, vous trouverez facilement des groupes intéressants.

 

S’impliquer dans son réseau

Pour susciter l’intérêt d’un éventuel recruteur, les réseaux vous permettent de prendre la parole et de vous positionner en tant qu’expert dans votre domaine et cela de plusieurs manières :

  • En partageant votre veille sur les évolutions de votre métier à vos contacts vous augmenterez la visibilité de votre profil ;
  • En réagissant à des articles postés sur les réseaux, en répondant ou en « likant » un article également ;
  • Les plus aguerris publient des articles sur les réseaux ou partagent leurs articles de blog. Quoi de mieux pour illustrer son expérience dans son domaine ?

 

Ces 3 axes nous semblent êtes des éléments de base pour susciter l’intérêt d’un recruteur sur les réseaux sociaux. En tout cas, il s’agit des premières étapes pour aller plus loin sur les réseaux et adopter des actions plus avancées.

Dans nos ateliers sur « les réseaux sociaux et recherche d’emploi », nous accompagnons nos clients sur ces actions. Pour aller plus loin et prolonger la discussion, posez vos questions sur notre groupe LinkedIn ou sur notre page Facebook.

Et vous, quelles sont vos ficelles pour susciter l’intérêt des recruteurs sur les réseaux sociaux ? N’hésitez pas à les partagez dans les commentaires.

 

 

 

 

Comment tirer profit des réseaux sociaux au cours de votre bilan de compétences ?

Cela fait maintenant plusieurs années que les réseaux sociaux Viadeo et LinkedIn sont apparus comme de nouveaux outils pour la recherche d’emploi et l’évolution professionnelles. Lors d’un bilan de compétences, les fonctionnalités de ces outils sont du plus grand intérêt. Exemples de cas concrets.

 

Premiers pas

Si beaucoup connaissent les réseaux sociaux et disposent d’un profil, peu utilisent activement les différentes fonctions offertes par les plates formes.

Dans le cadre des bilan de compétences, il s’agit pour moi d’accompagner les premiers pas sur les réseaux sociaux à savoir apporter un conseil dans la réalisation du profil, le descriptif, le CV, la création d’un carnet de contacts. Pourtant, ces fonctions sont importantes pour ne pas perdre son temps et obtenir des résultats, à commencer par renseigner son profil a minima. La première étape consiste à définir des mots clés, à réaliser une présentation au plus juste de votre positionnement professionnel et de vos objectifs.

 

Mettre à profit les fonctions : l’exemple des groupes

Le seul fait de compléter un profil sur un réseau constitue une première étape avant d’envisager d’autres actions. La recherche de hub, c’est-à-dire de groupes constitués de professionnels partageant les mêmes centres d’intérêt peu s’avérer payante pour suivre l’actualité d’un secteur. Ces groupes permettent d’échanger sur différents sujets : un secteur d’activité, une formation, un métier.

Profil d'Isabelle

Isabelle travaille dans le commerce depuis près de 25 ans. Parmi différents projets d’évolution évoqués dans le cadre de son bilan, Isabelle s’est intéressée au métier de formatrice dans son domaine d’expérience. Elle souhaite réaliser une formation de formateur auprès de l’AFPA. Pour conforter son projet, nous lui avons indiqué l’existence du groupe sur ce thème sur Viadeo dans lequel elle a pu trouver des contacts avec des professionnels et comprendre les problématiques du métier en prenant connaissance des échanges au sein du groupe.

Capture d’écran 2015-06-16 à 15.28.08

 

Bénéficier du partage d’expérience

Aujourd’hui quoi de plus facile que d’accéder à une fiche métier ou à une vidéo sur le net présentant le métier que l’on convoite. Cela constitue une base de recherche incontournable pour se documenter et enquêter sur les métiers de vos rêves. Mais comment avoir des informations de l’intérieur, du vécu, c’est-à-dire comment connaître ce qui n’apparaîtra jamais dans une fiche métier mais qui peut être déterminant pour un choix de reconversion ?

C’est pour cela que je propose des méthodes pour approcher des professionnels, des experts qui pourront fournir des informations « de l’intérieur ».

Profil de Lorène

C’est ainsi que Lorène a pu obtenir des informations (un mail de 3 pages tout de même !) sur une formation de la part d’une professionnelle. Lorène occupe un poste d’assistante logistique en industrie dans le cadre de missions de travail temporaires. Pour se consolider dans un emploi pérenne, elle souhaite réaliser une formation à distance. Une rapide recherche sur Viadéo lui a permis de prendre contact avec d’anciens stagiaires de cette formation. Ces personnes étaient d’autant plus disposées à lui apporter des conseils qu’elles avaient également traversé ces questionnements. Lorène a pu obtenir des retours d’expérience et ainsi que des contacts prêts à l’aider. Voici son témoignage :

Mon impression personnelle est qu’effectivement, ils (les réseaux sociaux) peuvent s’avérer un bon support dans la dernière phase du bilan.

En effet, pour moi, Viadéo notamment m’a aidé à contacter des personnes dont j’avais ciblé le profil professionnel ou de formation. J’ai ainsi pu poser des questions précises (aidée également par les supports papier pour le questionnement mis à disposition par vos soins) et cela sans trop perdre de temps au téléphone et sans perturber des emplois du temps déjà chargés des professionnels.

Ces contacts m’ont aidé dans mon choix de formation et mes perspectives professionnelles. Le taux de retour est correct (entre 30 et 40 % des contacts ont répondu) même si dans certains cas, cela s’est bien après la fin du bilan. Ce type d’enquête a en outre l’avantage de ne pas avoir de contraintes d’emploi du temps (le mailing peut être fait en dehors des heures d’ouverture d’une entreprise). »

Voici donc un aperçu des usages des réseaux sociaux dans une démarche d’évolution professionnelle. Au vu des développements continus des plates formes, il y a fort à parier que d’autres possibilités d’utilisation seront à prévoir : recommandation, certification de compétences, etc.

 

Et vous ? avez-vous vécu une expérience positive ou négative sur les réseaux sociaux, au moment de changements dans votre carrière ?  Vos témoignages nous sont précieux.

Si vous voulez en savoir plus sur notre accompagnement Bilan de Compétences, cliquez sur ce lien.