Archives par mot-clé : lettre de motivation

5 questions sur la lettre de motivation

11

 

Cette semaine nous souhaitons partager un point de vue sur la lettre de motivation.

Il y a maintenant plus d’un an, nous proposions un article sur le sujet (La lettre de motivation : un mal nécessaire ou un plus ? ). Au vu des multiples questionnements posés sur la lettre de motivation, nous posons 5 questions à une consultante en recrutement pour disposer de son avis d’experte ! Isaure Grün, consultante RH et chargée de recrutement répond à 5 questions sur la lettre de motivation.

 

La lettre a t-elle toujours un intérêt ? 

 « La lettre de motivation est l’opportunité pour le(la) candidat(e) de présenter son profil et son projet. En cela, la lettre est un moyen pour susciter l’intérêt d’être rencontré(e) par le cabinet ou par l’entreprise.

Encore et toujours, la lettre constitue un outil indispensable pour se positionner sur un poste identifié ou adresser une candidature spontanée.

Cependant, ce n’est pas parce que la lettre de motivation est la règle qu’il faut se prêter à l’exercice sans conviction (« je le fais parce qu’il faut le faire mais je n’y crois pas »).

 

En effet, lorsque nous recrutons pour un client, au delà des CV, nous lisons attentivement les lettres de motivations. Et parmi les candidatures, lorsque nous repérons une lettre bien rédigée qui valorise un profil/un projet en adéquation avec les critères recherchés par l’entreprise, c’est un réel atout pour le candidat. Il y a alors de grandes chances pour que nous contactions la personne pour la rencontrer.

Bien sûr, une lettre rédigée avec soin n’est pas la garantie d’être recruté. Mais par expérience, le candidat qui obtient le poste est souvent l’auteur d’une lettre de qualité.

N’oublions pas qu’il s’agit d’un moyen pour le candidat de faire la différence et surtout que la lettre est un outil de communication qui invite le recruteur à rencontrer le candidat ou pas !

 

Que doit-elle comporter ? Que doit-elle dire ?

Il faut sortir des règles et des recettes appliquées par tous. Non, il n’y a pas de lettre type. Il s’agit surtout d’un écrit dans lequel le candidat démontre sa compréhension des contours du poste et/ou des enjeux pour l’entreprise.

A chaque poste, la démarche est différente. Par exemple, pour les postes où la communication est essentielle (la liste est longue), la lettre est un test en soit. En effet, c’est l’occasion pour le candidat de démontrer son esprit d’analyse, de synthèse et ses capacités rédactionnelles. 

En tant que recruteur, nous voyons rapidement si le rédactionnel est au niveau attendu. A titre d’exemple, pour les postes en management ou en communication, la lettre ne peut pas être un écrit standard car les exigences sont plus fortes encore sur ce poste quelles ne le seraient pour un poste à dominance technique, tel que technicien de maintenance ou comptable. C’est la cohérence globale de la lettre qui prime avant tout !

 

Comment réussir l’accroche d’une lettre ? 

Là encore, pas de recette ou de formules types. Tout est une question de “stratégie de communication”.

Il faut éviter les « copier-coller » ou les formules toutes faites facilement détectables. Cela n’a aucune valeur ajoutée.

Pour apporter un éclairage, je conseille de réfléchir à plusieurs questions :

  • Pourquoi postulez-vous à ce poste ? Pourquoi dans cette entreprise ? Pourquoi dans ce secteur d’activité ? Dans quel contexte de votre parcours professionnel ?

  • Quel est votre projet ? Qu’aimez vous faire ?

  • Quelle contribution souhaitez vous apporter à l’équipe ?

  • Pourquoi « vous » ? Quels sont vos atouts? Quel est votre profil ? Quelles ressources vous reconnait-on ?

 

Il s’agit de questions simples, mais utiles pour parler de soi et de son projet.

Chaque paragraphe doit présenter un intérêt. Une lettre synthétique – tout en développant les points majeurs de sa candidature – est toujours plus efficace !

 

L’originalité est-elle recommandée ?

 L’originalité peut permettre au candidat de se différencier. Mais attention, cela doit être bien calibré.

L’originalité n’est pas toujours recherchée dans tous les métiers.

Certaines entreprises recherchent des profils créatifs ou peu conventionnels mais là encore il s’agit de bien doser, pour ne pas induire l’effet inverse ! C’est-à-dire des doutes ou un avis défavorable.

 

Quelles sont les principales erreurs à éviter ? 

La première erreur serait de ne pas rédiger de lettre de motivation. A l’aire du numérique et des SMS, cela arrive régulièrement. Une autre erreur consiste à rédiger une ligne du type : « veuillez-trouver ci-joint mon CV ».

Le candidat doit donner du sens à sa lettre.

Pensez que les lettres ne sont pas lues si vous voulez… Mais si votre lettre est lue, elle doit être convaincante. En résumé : faites la différence !

 

Nous remercions Isaure pour ces informations. Et vous, comment faites-vous la différence dans vos lettres de motivations ? N’hésitez pas à nous le dire dans les commentaires ! 

 

La lettre de motivation : un mal nécessaire ou un plus ?

Les consultants en reclassement, les entreprises, les agences intérims exigent tous une lettre de motivation. Pourquoi suis-je obligé d’écrire une lettre, alors que mon CV explique déjà mon parcours et que le plus simple est de me recevoir en entretien?

Mais je suis obligé de m’y coller, au risque de voir écarter ma candidature. Et voilà la page blanche.

5 conseils élémentaires

La lettre de motivation doit être personnalisée, adaptée à l’offre et répondre aux critères recherchés par l’entreprise. Il y a un travail d’analyse du parcours et des compétences, à réaliser pour argumenter l’adéquation de sa candidature avec les attendus du poste, sans faire un copier coller du CV et de l’annonce.

Lettre de motivation

Il faut prêter attention à :

  1. Préparer des exemples de son parcours pour amener les compétences exigées dans l’offre
  2. Parler dans un temps présent et non passé : « je savais faire », « j’avais pour mission » ne montrent pas le dynamisme réel de sa candidature
  3. Ne pas être victime mais acteur de son parcours. Il faut éviter « j’ai été licencié de… », « je suis actuellement à la recherche d’un emploi », « sans emploi, j’ai besoin de travailler »
  4. Choisir 2 à 3 qualités et les mettre en valeur, il est moins intéressant de voir une énumération de toutes les qualités possibles et imaginables que vous avez. « Je suis sociable, dynamique, j’ai l’esprit d’équipe, organisé, rigoureux et polyvalent ».
  5. La structure de la lettre : l’accroche, 2 paragraphes de développement, demande d’entretien et formule de politesse

Retenons avant toute chose que chaque lettre de motivation est unique. Elle doit être personnalisée et adaptée à une et seule offre.

Le point de vue d’Isaure Grün

Isaure est chargée de recrutement au sein de Catalys Conseil.

Même si certains s’attachent à dire que la lettre n’est pas toujours lue, quand elle est lue, elle doit être pertinente !!

L’analyse d’une lettre de motivation permet de :

  1. Évaluer la capacité du candidat à comprendre l’annonce, c’est à dire : les attendus du poste en terme de compétences techniques, connaissances et le profil recherché
  2. Convaincre de l’adéquation entre le profil du candidat et les contours du poste à pourvoir
  3. Rendre légitime la candidature
  4. Commenter son parcours (sans répéter le CV) mais surtout de développer ses motivations et comment le candidat se représente le poste
  5. Valoriser le projet du candidat et bien sûr l’adéquation avec les exigences du poste et /ou de l’entreprise

C’est un positionnement professionnel et un bon support à l’entretien, un outil stratégique de communication !
Au delà des éléments « descriptifs et objectifs » du CV, la lettre permet de confirmer l’intérêt que l’on a de rencontrer le candidat en entretien. Le recruteur attend à travers la lettre une projection dans le poste. Enfin, plus le poste est à responsabilités, plus la lettre est regardée « à la loupe » et le recruteur fera preuve d’exigence.

Le point de vue d’Emmanuelle Diévart

Emmanuelle, aujourd’hui consultante en reclassement, a été chargée de recrutement en agence de travail temporaire.

En agence de travail temporaire, on travaille surtout sur le savoir-faire et les connaissances. La lettre de motivation n’est pas exigée pour des postes en manutention, en industrie ou manœuvre en bâtiment. On se contente d’un CV. C’est lors de l’entretien d’inscription que le recruteur pose quelques questions.

J’en avais d’abord une approche globale :  la forme. Je regardais la présentation, l’utilisation de l’espace, la date, l’objet, la pièce jointe, le destinataire, l’orthographe et la grammaire (encore plus pour des postes dans l’assistanat).

Puis, une approche liée au contenu : le fond. Cette lettre est-elle bateau, ciblée pour le poste ? Quel est le vocabulaire utilisé ? Les motivations pour le poste sont-elles présentes ? La lettre permet le départage des candidats.

Je me servais souvent de la lettre lors de l’entretien pour développer certaines parties à l’oral.

Ce que nous en retenons

Assurément, la lettre de motivation est aujourd’hui un incontournable du CV. Elle n’est pas exigée pour tous les types de poste. Toutefois, nous ne pouvons négliger l’exercice lorsqu’elle est exigée. Elle a cet intérêt d’accompagner la chronologie de notre parcours et de mettre en valeur nos acquis, nos atouts et nos motivations à intégrer ce poste que nous avons repéré.

Elle permet au recruteur, quel qu’il soit, d’apprécier notre candidature à sa juste valeur.

Alors, à nos crayons et ordinateurs!