Archives par mot-clé : consultant

5 raisons de faire confiance à votre consultant en reclassement

Aujourd’hui la vie professionnelle n’est plus linéaire mais jalonnée au contraire d’emplois différents, dans des secteurs variés. Parfois, c’est un choix volontaire, parfois il est subi.

Dans ce cadre, il nous est proposé d’être accompagné par un professionnel du reclassement. Génial ! En principe, il est capable de me conseiller, m’aider à retrouver un emploi, accompagner mon éventuel désir de reconversion. Mais concrètement, que va-t-il m’apporter?

Les situations de reclassement

Nous avons de multiples raisons de nous retrouver face à un consultant en reclassement : fin de contrat, rupture conventionnelle, licenciement. En amont et en aval de l’inscription au Pôle Emploi, nous allons rencontrer un professionnel dans un cadre dont la durée varie : espace information conseil, congé de reclassement, prestations d’accompagnement. Il exerce au sein de Pôle Emploi, d’organismes d’insertion, et d’entreprises telles que le cabinet conseil en ressources humaines.

L’accompagnement individuel : une relation humaine et collaborative

Revenons à des fondamentaux : personne n’a la science infuse et un consultant, quelque soit l’organisme ou l’entreprise qui l’emploie, n’est pas un « gourou » qui va nous trouver « en claquant des doigts » un métier, une vocation, et qui fera les démarches à notre place.

C’est un professionnel qui place la personne accompagnée au cœur de son reclassement :

  1. Ecoute, soutient, conseille et informe. Par exemple, Anne, choquée et fragilisée après son licenciement économique, a apprécié de pouvoir s’exprimer sur ses problèmes de santé. Nous avons alors effectué une demande de Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), après que je lui ai expliqué les modalités de mise en oeuvre et le but de la RQTH. Et nous avons tenu compte de ses contres-indications médicales dans ses projets.
  2. Œuvre concrètement pour que la personne soit actrice de son parcours professionnel. Ainsi, les outils (Cv et lettre de motivation) sont travaillés et adaptés aux projets de chaque personne. Pascal a ainsi pu aller à la rencontre des agences intérimaires, se servir des sites d’emploi pour mettre en ligne ses CV, créer des listings d’entreprises qu’il a souhaité viser et lancer ses candidatures spontanées. Il est actuellement en poste suite à une candidature spontanée.
  3. Accompagne les désirs de transition professionnelle. Par exemple, Solène souhaite devenir négociatrice en immobilier. Elle a pris contact, par le biais de son réseau, avec des professionnels et va mettre en place un stage pour confirmer son projet de reconversion.
  4. Formalise un plan d’action adapté pour chaque projet envisagé en accord avec la personne. En effet, Sophie me disait « on a tendance à être un peu comme un cheval fou, l’impression d’être lâchée dans la nature. Vous avoir permet de savoir où on va et comment y arriver« 
  5. Tend vers la solution la plus adaptée et sécurisée pour chaque personne. Mettre en adéquation les attentes et contraintes avec la réalité économique du territoire est indispensable dans l’accompagnement. Ainsi, Marc a été accompagné dans l’analyse de ses intérêts, motivations et de ses compétences, l’émergence de voies professionnelles envisageables, l’étude du marché de l’emploi, la réalisation d’un stage puis d’une formation qualifiante adaptée à la réalité socioéconomique. Il m’a appelé récemment pour m’informer à quel point il était satisfait de son poste, qu’il occupe déjà depuis plusieurs mois en CDI.

Le consultant fait preuve de neutralité bienveillante et il garde toujours à l’esprit que chaque accompagnement est différent.

Ce que nous attendons de ses compétences

Il n’y a pas de parcours de formation type pour ce professionnel. Généralement, il est issu d’une formation en sciences humaines ou ressources humaines. Il est recruté de bac +2 à bac+5, et plus.

Un consultant associe les intérêts, motivations, aspirations professionnelles, contraintes, compétences de la personne accompagnée, ses désirs de retour à l’emploi avec la réalité socioéconomique.

Il est capable de proposer toutes les mesures favorisant la réussite de l’accompagnement personnalisé, à partir d’outils et de la maîtrise du territoire sur lequel il intervient.

Ce que nous en retenons

Ancré dans son territoire, dont il connaît les acteurs socioéconomiques et le marché de l’emploi, le consultant en reclassement guide et conseille autour d’actions sécurisées et individualisées chaque personne, tout en la laissant actrice de ses démarches. Les clefs d’un accompagnement réussi : confiance et actions.

En tant que consultante, j’aime mon métier car j’ai le sentiment d’être utile, de participer au rebond professionnel et aussi personnel des personnes que j’accompagne.