Archives par mot-clé : CFDT

Les enjeux de la Qualité de Vie au Travail appliquées aux spécificités de l’Economie Sociale et Solidaire

La Qualité de Vie au Travail dans l’ESS : une conférence à Nantes dans le cadre du Mois de l’ESS

 

A l’occasion de l’édition 2015 du Mois de l’ESS, la mutuelle CHORUM et la CRESS des Pays de la Loire ont organisé une conférence dédiée à la qualité de vie au travail (QVT) dans l’ESS, le 10 novembre dernier.

Cette manifestation était l’occasion de présenter la 1ère étude régionale sur la qualité de vie au travail des salariés et dirigeants de l’ESS en Pays de la Loire.
Issue du premier baromètre national sur le sujet réalisé par CHORUM auprès des acteurs de l’ESS, cette étude a été coproduite par la mutuelle et par la CRESS. Pour un secteur qui représente autour de 13 % de l’emploi en Pays de la Loire.

François Paulou, dirigeant de Catalys Conseil, était l’un des intervenants des deux tables rondes organisées, le cabinet intervenant quotidiennement au sein de l’ESS dans l’accompagnement des changements et l’appui aux démarches en matière de QVT. Parmi les invités : des directions de structures, la CFDT, la CRESS, l’ARACT etc…

logo_mois ESSL’occasion d’évoquer les enjeux de la QVT, appliquées aux spécificités de l’ESS et notamment du secteur associatif, très impacté par les phénomènes de regroupement notamment.

Retrouvez les résultats de l’étude sur ce lien : BaroQVT_CRESSPDL-CHORUM

Et pour le programme du mois de l’ESS : en Pays de la Loire (http://www.cress-pdl.org/le-mois-de-l-ess) en Bretagne (http://www.ess-bretagne.org/participer-au-mois-de-less.html)

 

L’anniversaire de l’association Catalys : quand le paritarisme prend la parole

Bon anniversaire «l’association Catalys » ! Pour ses 25 ans, l’association Catalys a convié ses partenaires et ses clients à une matinée-débat autour d’une question chère à tous : comment conjuguer la performance économique et sociale dans les organisations, entreprises et collectivités ?

Vous avez dit « paritarisme » ?

Cela fait maintenant 25 ans que l’association Catalys fait vivre son projet paritaire par la voie de la société Catalys Conseil, un cabinet de conseil RH de 100 salariés présent dans le grand ouest dont elle a la gouvernance. Mais que vient faire une association paritaire dans le monde des ressources humaines ? C’est tout simplement une association qui met autour de la table des représentants des employeurs et des salariés.

A l’occasion de son 25ème anniversaire, l’association donc a réuni le 5 octobre dernier, les représentants de cette instance paritaire : l’Union des Entreprises 35, la CFDT, mais également ses clients, ses partenaires et ses salariés.

Certes, cette matinée-débat a été l’occasion de se régaler de petits fours mais pas seulement ! Il a été question de débattre sur un sujet ô combien d’actualité : la réforme de la formation professionnelle.

Nous le savons tous, cette nouvelle réforme entre en application le 1er janvier 2015 et entend bouleverser les pratiques et le financement de la formation professionnelle.

Matinée-débat : le national et le local autour de la table

Pour anticiper et partager sur les enjeux de cette révolution dans le monde de la formation et des RH, l’association Catalys a donné la parole à ceux qui seront impliqués, utiliseront ou financeront les formations de demain.

25 ans de Catalys

A post shared by Webpatron (@webpatron) on

Dans un premier temps, Marylise LEON (secrétaire national, CFDT) et Alain DRUELLES (directeur adjoint éducation-formation, MEDEF), signataires de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 14 décembre 2013, ont pu apporter un éclairage sur les débats nationaux et les coulisses de la réforme.

Notre partenaire CFDT a d’ailleurs écrit un article constructif.

Les tables rondes ont donné lieu à des partages d’expériences entre des cadres d’entreprises, des responsables RH, des représentants du personnel, ainsi que des membres régionaux de la CFDT et du MEDEF, avec les consultants de Catalys Conseil.

On a apprécié la liberté de ton dans les débats. En effet, sans langue de bois et ni prosélytisme, responsables RH et syndicalistes ont livré leurs expériences en matière d’accompagnement des changements individuels et collectifs. A chaque expérience, rien n’est évident mais la volonté et le dialogue restent incontournables.

Pas mal de questions… mais des à priori positifs

Cette réforme pose pas mal de questions mais semble bénéficier d’un a priori positif auprès de tous. Le Compte Personnel de Formation (CFP) remplacera dès le 1er janvier le DIF et il permettra au salarié de gérer personnellement son parcours de formation dans un objectif de qualification.

Chacun semble prêt à s’approprier les nouveaux outils de la réforme et le projet de l’association Catalys trouve un écho favorable. Donc rendez-vous dans 25 ans pour les 50 ans de l’association !

Merci à vous qui étiez présents. N’hésitez pas à nous faire part de vos réactions.

Pour discuter, retrouvez nous sur