Archives par mot-clé : accompagnement

Activ Emploi : une boîte à outil motivante

Activ’Emploi est un accompagnement au retour à l’emploi financé par Pôle Emploi. D’une durée de 4 mois, cet accompagnement a pour objectif d’apporter des outils et des moyens pour rebondir rapidement. En somme, il s’agit d’une boîte à outils dans laquelle la personne en recherche d’emploi trouve :

  • Un conseiller référent et des regards croisés
  • Des ateliers thématiques : CV, lettre de motivation, réseaux sociaux et recherche d’emploi, préparation à l’entretien d’embauche, etc.
  • Un portail web donnant l’accès à des ressources et des outils dématérialisés

Aujourd’hui, nous souhaitons partager avec vous le témoignage de Chimène qui a été accompagnée à Vitré par Lélia Lemoine. Ce témoignage nous semble bien représenter l’importance de la motivation dans la recherche d’emploi.  Et comme le dit Lélia, « le consultant est au côté du demandeur d’emploi, dans l’ombre mais prêt à intervenir dans les moments clés d’une recherche d’emploi ».

 

 

 

L’outplacement : la recherche d’emploi en VIP pour tous

cv vip 2Vous sentez que votre poste est menacé, vous anticipez une fermeture de votre service ou une réorganisation qui pourrait avoir un impact sur votre poste ? La perspective d’une recherche d’emploi, livré(e) à vous même, vous plonge dans le plus grand désarroi. L’outplacement pourrait bien vous rendre service. Derrière cet anglicisme imprononçable se cache un véritable service utile et efficace. Il est pourtant méconnu et beaucoup de clichés gravitent autour de lui (non, il n’est pas réservé aux cadres…). Il est temps de se rendre dans les coulisses de l’outplacement.

Devoir chercher un emploi est déstabilisant

Lorsque l’on perd son emploi, après plusieurs années dans une même entreprise il n’est pas rare de se dire qu’on ne sait rien faire. Je rencontre beaucoup de personnes persuadées qu’elles ne retrouveront pas l’équivalent du poste qu’elles occupaient et qu’elles aimaient. Ces personnes s’interrogent souvent sur la valeur de leur CV, de leur expérience, sur leur capacité réelle à rebondir, etc.

Chercher un emploi est une course de fond…

… une course de fond dont on connaît le départ mais pas l’arrivée. Je recueille régulièrement des témoignages de personnes qui s’attendaient à trouver un emploi rapidement. La déception est souvent au rendez-vous, parce que le marché de l’emploi est tendu et complexe. Il n’est pas rare qu’une recherche d’emploi aboutisse seulement après six mois de démarches, voire davantage.

L’outplacement ? Un filet de sécurité et un coach.

Suivre une démarche d’outplacement, c’est avant tout ne plus être seul. Un consultant se tient à vos côtés jusqu’à ce que vous ayez trouvé un emploi. Vous êtes traité en VIP. Ce consultant vous apprend d’abord à prendre conscience de vos compétences, de la valeur qu’elles ont sur le marché de l’emploi.  Il vous apprend aussi à parler de vous de manière positive.

Bien sûr, un consultant n’est pas un magicien et ce n’est pas parce qu’il décroche son téléphone ou vous accompagne dans l’élaboration de votre CV que vous allez immédiatement retrouver un emploi. Un retour à l’emploi prend du temps. Depuis 10 ans que je fais ce métier, je peux vous assurer que la précipitation est l’ennemie du reclassement.

Il faut comprendre comment ça marche, apprendre par exemple à se présenter avec son CV dans l’entreprise. Comprendre que tout ne se passe pas sur internet. Comprendre qu’il est inutile d’attendre fébrilement, comme après avoir envoyé une bouteille à la mer, l’hypothétique réponse à un mail de candidature.

Pour autant, il ne faut pas tout attendre du consultant. C’est bien  le candidat et lui seul qui possède les réponses. Le consultant qui l’accompagne est son guide mais il ne peut pas se substituer à lui.

« La force en toi tu possèdes » – Maître Yoda

L’outplacement est donc là pour vous rassurer, réfléchir avec vous, vous permettre de vous approprier étape par étape les codes de la recherche d’emploi et de les démystifier.

Concrètement, quels outils sont utilisés ?

Il existe une multitude d’outils d’aide à la recherche d’emploi. L’offre est si vaste qu’il est difficile de s’y retrouver pour quelqu’un qui n’est pas du métier.

Le consultant sélectionne les bons outils et les bonnes méthodes, c’est à dire ceux qui sont adaptés à la situation singulière du salarié accompagné.

Citons 2 exemples :

  1. L’exercice de l’entretien de recrutement nécessite de la préparation. Participer à un atelier sur l’entretien de recrutement c’est bien, mais obtenir un conseil au bon moment, dans le feu de l’action, comme par exemple une simulation d’entretien effectuée la veille, travaillant une dernière fois sur le profil du candidat, est bien plus profitable.
  2. On va s’attaquer au « marché caché », c’est à dire les postes à pourvoir qui ne font pas l’objet d’offres d’emploi.  C’est ce qu’il y a de plus difficile à faire. Le consultant peut vous y aider en contactant des entreprises pour vous. À défaut d’offre concrète, le consultant vous livrera les informations qui vous seront toujours utiles sur l’entreprise, les contacts, la politique de recrutement, l’avis du RH sur votre CV. Ce recueil d’informations sera d’autant plus important qu’il vous permettra de connaître les forces et les faiblesses de votre candidature, et donc d’ajuster le tir par la suite.

Pas que pour les cadres !

Hier réservé aux cadres, l’outplacement s’est aujourd’hui démocratisé pour s’adresser à tous : ouvriers, techniciens, agents, etc.

Le coût ?

Quelques milliers d’euros, pris en charge la plupart du temps par l’employeur. Il n’est pas obligé de le faire, le financement peut être proposé dans le cadre d’une négociation. Dans certains cas, l’employeur le suggère spontanément. Posez la question à votre service ressources humaines.

Pour conclure, voici selon nous, les trois critères d’un outplacement réussi :

  • la personne accompagnée a retrouvé un poste
  • elle a retrouvé un poste dans lequel elle se sent bien
  • elle a appris à pêcher, plutôt que d’avoir reçu des poissons, comme le dit le proverbe. Autrement dit, elle s’est renforcée !

5 raisons de faire confiance à votre consultant en reclassement

Aujourd’hui la vie professionnelle n’est plus linéaire mais jalonnée au contraire d’emplois différents, dans des secteurs variés. Parfois, c’est un choix volontaire, parfois il est subi.

Dans ce cadre, il nous est proposé d’être accompagné par un professionnel du reclassement. Génial ! En principe, il est capable de me conseiller, m’aider à retrouver un emploi, accompagner mon éventuel désir de reconversion. Mais concrètement, que va-t-il m’apporter?

Les situations de reclassement

Nous avons de multiples raisons de nous retrouver face à un consultant en reclassement : fin de contrat, rupture conventionnelle, licenciement. En amont et en aval de l’inscription au Pôle Emploi, nous allons rencontrer un professionnel dans un cadre dont la durée varie : espace information conseil, congé de reclassement, prestations d’accompagnement. Il exerce au sein de Pôle Emploi, d’organismes d’insertion, et d’entreprises telles que le cabinet conseil en ressources humaines.

L’accompagnement individuel : une relation humaine et collaborative

Revenons à des fondamentaux : personne n’a la science infuse et un consultant, quelque soit l’organisme ou l’entreprise qui l’emploie, n’est pas un « gourou » qui va nous trouver « en claquant des doigts » un métier, une vocation, et qui fera les démarches à notre place.

C’est un professionnel qui place la personne accompagnée au cœur de son reclassement :

  1. Ecoute, soutient, conseille et informe. Par exemple, Anne, choquée et fragilisée après son licenciement économique, a apprécié de pouvoir s’exprimer sur ses problèmes de santé. Nous avons alors effectué une demande de Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH), après que je lui ai expliqué les modalités de mise en oeuvre et le but de la RQTH. Et nous avons tenu compte de ses contres-indications médicales dans ses projets.
  2. Œuvre concrètement pour que la personne soit actrice de son parcours professionnel. Ainsi, les outils (Cv et lettre de motivation) sont travaillés et adaptés aux projets de chaque personne. Pascal a ainsi pu aller à la rencontre des agences intérimaires, se servir des sites d’emploi pour mettre en ligne ses CV, créer des listings d’entreprises qu’il a souhaité viser et lancer ses candidatures spontanées. Il est actuellement en poste suite à une candidature spontanée.
  3. Accompagne les désirs de transition professionnelle. Par exemple, Solène souhaite devenir négociatrice en immobilier. Elle a pris contact, par le biais de son réseau, avec des professionnels et va mettre en place un stage pour confirmer son projet de reconversion.
  4. Formalise un plan d’action adapté pour chaque projet envisagé en accord avec la personne. En effet, Sophie me disait « on a tendance à être un peu comme un cheval fou, l’impression d’être lâchée dans la nature. Vous avoir permet de savoir où on va et comment y arriver« 
  5. Tend vers la solution la plus adaptée et sécurisée pour chaque personne. Mettre en adéquation les attentes et contraintes avec la réalité économique du territoire est indispensable dans l’accompagnement. Ainsi, Marc a été accompagné dans l’analyse de ses intérêts, motivations et de ses compétences, l’émergence de voies professionnelles envisageables, l’étude du marché de l’emploi, la réalisation d’un stage puis d’une formation qualifiante adaptée à la réalité socioéconomique. Il m’a appelé récemment pour m’informer à quel point il était satisfait de son poste, qu’il occupe déjà depuis plusieurs mois en CDI.

Le consultant fait preuve de neutralité bienveillante et il garde toujours à l’esprit que chaque accompagnement est différent.

Ce que nous attendons de ses compétences

Il n’y a pas de parcours de formation type pour ce professionnel. Généralement, il est issu d’une formation en sciences humaines ou ressources humaines. Il est recruté de bac +2 à bac+5, et plus.

Un consultant associe les intérêts, motivations, aspirations professionnelles, contraintes, compétences de la personne accompagnée, ses désirs de retour à l’emploi avec la réalité socioéconomique.

Il est capable de proposer toutes les mesures favorisant la réussite de l’accompagnement personnalisé, à partir d’outils et de la maîtrise du territoire sur lequel il intervient.

Ce que nous en retenons

Ancré dans son territoire, dont il connaît les acteurs socioéconomiques et le marché de l’emploi, le consultant en reclassement guide et conseille autour d’actions sécurisées et individualisées chaque personne, tout en la laissant actrice de ses démarches. Les clefs d’un accompagnement réussi : confiance et actions.

En tant que consultante, j’aime mon métier car j’ai le sentiment d’être utile, de participer au rebond professionnel et aussi personnel des personnes que j’accompagne.

Comment accélérer votre retour à l’emploi ?

A partir du 15 juillet prochain, vous pourrez demander à votre conseiller Pôle Emploi d’être accompagné par Catalys Conseil pour booster votre recherche d’emploi grâce à Activ’Emploi.

Suis-je concerné ?

Oui si vous venez de vous inscrire à Pôle Emploi ou êtes inscrit depuis quelques mois… et que vous avez ciblé précisément les postes sur lesquels vous positionner.

Qu’est ce que ce dispositif va m’apporter ?

  • Un suivi et un appui méthodologique pour organiser et mettre en œuvre vos démarches
  • Un regard  neuf sur les actions que vous menez et des conseils de professionnels de l’emploi et du recrutement
  • L’accès à des outils et des ressources pour optimiser vos actions
  • L’accès à des offres du marché caché et des mises en relation avec notre réseau d’entreprises

Comment ça marche ?

Pendant 4 mois, nous vous rencontrons individuellement pour vous conseiller dans votre recherche d’emploi. Vous participez à des ateliers thématiques en fonction de vos besoins.

Votre e-portail (via internet) vous permet de  : 

  • gérer vos démarches et candidatures
  • accéder à notre base de données entreprises,
  • accéder aux offres d’emploi collectées correspondant à votre ciblage,
  • connaître tous les évènements emploi (forum, rencontres d’entreprises…) que nous avons répertorié ou organisé
  • travailler sur des ressources  pour optimiser vos outils de recherche d’emploi (CV, lettre, entretien, réseaux sociaux, job board…)

Une prestation à la carte en fonction de vos besoins :

Active Emploi
Activemploi processus

 

Nos consultants vous accueillent sur nos antennes bretonnes et ligériennes. Pour en savoir plus, cliquez ici.